1 Étêtage et taille en queues de lion 

Méthode de taille discréditées qui réduisent de façon significative l'espérance de vie d'un arbre et détruisent la structure naturelle idéale. L'étêtage engendre l'apparition de gourmands qui possèdent une croissance extrêmement rapide et un encrage de surface très faible. 

2 Coupe à ras le tronc, coupe chicots et grimpe avec griffes

Blessures qui retardent le compartimentage (Guérison), unique système de défense de l'arbre. Ces blessures deviennent des portes d'entrée pour les insectes et les maladies.

3 Câbles statiques bas

Technique d'haubanage dépassée qui requiert l'insertion de tiges ou de vis dans le bois. Cette technique envahissante crée une faiblesse structurale au niveau de la quincaillerie. lors de bourrasques de vent, l'arbre subit des coups dûs au fait qu'un câble d'acier n'offre aucune flexibilité. cette force exercée à un point affaiblit du tronc augmente les dangers que l'arbre cède.

4 Produits de recouvrement de plaies

Il existe plusieurs produits sur le marché qui sont vendus comme enduis de protection ou de cicatrisation. malheureusement la majorité de ces produits scelle les plaies et ne permet pas l'évacuation de l'humidité dans l'arbre. On crée par conséquent un environnement qui favorise le développement de maladies fongiques.

5 Compactions des racines 

La compactions par la machinerie lourde est la cause principale de la mort des arbres en milieu urbain.